DISPARITION DE JACQUES MARTIN : ON ATTEND TOUJOURS LE COMMUNIQUÉ DE L'ELYSÉE !

Publié le par paul a. cuenca

medium_charliehebdouneseptcentyy2.jpg
 La UNE de Charlie-Hebdo cette semaine : très irrespecteuse ... comme on aime

 

Souvenez-vous ! Ces dernières semaines, Nicolas Sarkozy a couru d'enterrements en enterrements... Un fait divers... et hop, le voilà dans l'avion présidentiel pour entourer les familles de la victime... Un comédien disparait et hop, chamboulement de l'agenda présidentiel pour qu'il puisse assister aux funérailles médiatiques. Là on le voit tapoter l'épaule de Johnny, donner l'accolade à Clavier... Un chalutier breton fait naufrage et hop, Nicolas Sarkozy se retrouve en première ligne à l'enterrement du patron-pêcheur... A A chaque fois, les médias couvrent largement la scène... des funérailles... "Il est partout..." s'exclament les médias dans une belle universalité... Après chaque disparition, les communiqués de l'Elysée arrivent sur la table des journalistes à la vitesse supersonique... 

Oui, mais là, à l'Elysée... Silence radio !

Je veux parler de la disparition la semaine dernière de Jacques Martin... Tous les médias rendirent hommage à l'animateur... Les chaines de télévision bouleversérent leurs programmes pour rendre un célébrer l'amuseur public.... Jacques Martin faisait dans le même temps la Une de bon nombre des magazines "people" ... 

Oui mais là, à l'Elysée... rien ! Silence radio !

Le ministre de la communication s'est fendu d'un court communiqué ...

Et du côté de l'Elysée ?

Chut... on travaille... on n'a pas de temps à consacrer à un saltimbanque... un amuseur public... un bateleur...

Pourtant, avec un bel ensemble le monde médiatique, le monde artistique rend un hommage à cet animateur populaire...

Oui, mais là-bas, à l'Elysée... rien ! Silence radio... 

Cet après-midi à l'occasion des funérailles de Jacques Martin il y aura du beau monde... Des "people" des ministres, la femme de...

Mais pas lui... c'est que l'animateur, le bateleur, le génial provocateur, le chef de bande (pour reprendre la manchette de Télérama) était le premier mari de Cécilia... Et là tout s'explique...

Ben moi,  je ne suis pas d'accord... Un président de la République doit assumer sa fonction. Il n'y a pas les "bonnes disparitions" et "les mauvaises"... Un président de la République ne doit pas s'arrêter à son intime, il doit prendre de la hauteur...

Et là, Nicolas Sarkozy, par son silence, par son absence, se montre sous ses vrais jours. A l'occasion de la disparition de Jacques Martin il a préféré abandonner ses habits de président de la République pour n'être que le second époux de Cécilia... Avec ce que cela comporte de jalousie, de rancœur, d'intériorité... 

D'où ce silence remarqué et cette absence craquante...

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adri 22/09/2007 22:51

Pff, tellement nul ce quotidien...+

tian 22/09/2007 09:56

@ Sandyoui, peut-être, mais cela fait du bien de s'amuser avec les "grands" de ce monde pour nous les petits ...  rires ...bonne humeur ... et bon week-end...

Sandy 22/09/2007 09:50

"c'est petit !" comme réation.... ;-))))) pouvait-il en être autrement ?

merlin1805 21/09/2007 15:19

Coucou.Je suis désolé mais par manque de temps, c'est la dernière fois que je vote.Il n'est pas exclu que je revienne mais pour le moment, j'arrête "Boosterblog".Je ferai parvenir des coms de temps à autre puisque je continue mes blogs.Bonne continuation...Mes amitiés.Ton ami Henri(merlin).

deschamps 21/09/2007 15:12

je crois que je suis en pleine overdose du nabot! il me reste deezer pour écouter Hendrix, Gov't Mule et le Blues amitiés