Dans sa chambre

Publié le par paul a. cuenca

DSCN8624.JPG
Elle regarde le  parc. Ses yeux cherchent le saule pleureur. Son corps tout entier se tend vers les sensations dont il garde l'indélébile trace enfermée dans son secret. Une quête inconnue qu'elle ose entreprendre mais qui l'effraie. Une angoisse l'envahit, oppressante, sournoise, obsédante. Tout son être est touché. Son cocon ne la protège plus. Sa cuirasse d'indifférence est inefficace, inutile. L'apaisement, que tous les soirs elle venait chercher et qu'elle trouvait dans la solitude de sa chambre, ne vient pas. Elle se sent fébrile, anxieuse. La rue, le parc, la vie extérieure l'agressent parce qu'inaccessibles. La chambre est devenue une vraie cage dans laquelle elle est une oiselle avide d'espace.
Le téléphone, posé sur le chevet d'un lit qui nargue sa solitude, l'attire. Deux fois, elle tend la main vers ce cordon ombilical qui la relie à la vie mais, à l'ultime seconde, elle renonce. Comme l'oisillon trop faible refuse de se lancer dans un vol libérateur, elle a peur. Peur de son secret. Elle veut s'en éloigner. Elle le fait. Artificiellement, en choisissant le somnifère.
afck_fck_fck

Commenter cet article

guilloubo 20/06/2008 11:08

Bonjour,je viens de voir les affiches en bas de ton blog, il me semble que ce sont des affiches de la guerre d'Espagne, peux tu me confirmer? si oui, d'ou viennent elles?merci

denis 06/12/2007 10:06

tous les quatre,là.....

Nuageflou 05/12/2007 17:57

La renaissance du blog par tes mots justes, sensibles. Cocon de beauté...mon code : R R R...que pourrait-on en faire ?

denis 05/12/2007 10:26

solitude... merci,paul,de me toucher encore...

shama19 04/12/2007 10:22

Très beau, ce txte, et infiniment triste, poignant.C'est curieux, mais "elle" me rappelle quelqu'un.Très beau!triste!