Dans sa chambre (2)

Publié le par paul a. cuenca

DSCN0425.JPG
    Elle dort.  Son sommeil artificiel est agité. Ses paupières sont fermées sur un cauchemar qui griffe ses sens. Elle gémit. Extériorisation de la douleur morale d'une écorchée vive. Cris  d'angoisse filtrés par la pharmacologie.
    Un rayon de soleil force la nuit de la chambre. Une journée s'amorce délicatement, en douceur. Elle s'éveille, lentement.  Elle émerge du gouffre de son inconscience pour entrer dans la vie.
    La réalité s'impose à elle et elle  va l'affronter en l'agressant, en débordant d'activité. Volontairement, elle bouscule le temps qui passe. Pour oublier. Pour brouiller l'ordre des heures. Pour briser l'entrave de l'habitude.
...

Commenter cet article

Nuageflou 05/12/2007 17:59

Je pense que ce côté "ressenti" que j'adore avec toi. Ou vas-tu chercher ?

denis 05/12/2007 13:38

la mort ou l'agressivité...des fois,on se dit qu'il vaudrait peut être mieux rester endormi(e)s...pour toujours...